Rencontre avec un chercheur d’histoire !

Jacques Ruty, enfant du coin venu passer sa retraite dans la maison familiale dans le quartier Manant, c’est bien demandé ce qu’il allait faire. Son choix s’est porté pour le riche patrimoine de Saint-Jean. Sans formation de lettres, cet ancien ingénieur a appris sur le tas l’investigation historique. Rencontre.

Jacques RUTY

Que ses lecteurs se rassurent, Jacques Ruty a actuellement 2 300 documents à étudier. Ses petites histoires ne sont pas terminées.

Rendez-vous vite sur son site : www.jacques-ruty.fr

Comment est-née votre passion pour le patrimoine et l’histoire du village ?

A la retraite à Saint-Jean, j’avais envie de trouver une occupation. J’ai assisté à une réunion des Amis du patrimoine de Jujurieux et tout est parti de là. J’ai ensuite participé à la réalisation du pré-inventaire du Canton de Poncin, ouvrage qui réunit les lieux importants de l’histoire locale. Je me suis spécifiquement occupé de Saint-Jean-le-Vieux. J’ai attrapé le virus et ma curiosité pour l’histoire du village ne s’est plus jamais éteinte.

Vous faites vos recherches seul ?

Non, non, loin de là. Le travail de recherche est loin d’être solitaire. Nous sommes une équipe d’amis à passer en revue les documents sur le secteur aux Archives de l’Ain. On utilise aussi des fichiers scannés que l’on met en communs sur internet. Mon travail se passe essentiellement sur l’ordinateur. Les nouvelles technologies ont profondément facilité le travail d’un chercher amateur en histoire.

Avec quels documents travaillez-vous ?

Nous nous basons essentiellement sur les actes notariés. Ceux de Saint-Jean sont très complets. Malheureusement, les archives de la justice de Varey ont été incendiées à la Révolution. Saint-Jean était d’ailleurs un lieu assez actif des idées révolutionnaires. Mais en ce moment, je me concentre surtout sur le XVIIème.

Quelle est la particularité de l’histoire de Saint-Jean-le-Vieux ?

Le village a profité de la route historique pour rejoindre Genève. Varey en faisant déjà une place locale importante au Moyen-Age. Par rapport à sa taille, le village accueillait de nombreuses familles nobles. Sans doute en raison du Relais de Poste présent ici. On en retrouve la trace grâce aux châteaux ou maisons de maîtres. Puis le passage du tramway a contribué au développement industriel.

Quelle découverte historique vous a le plus marquée ?

Je pourrai citer l’histoire de la chapelle d’Hauterive. D’après la légende, un seigneur l’aurait bâtie en mémoire de son jeune fils noyé. Or, d’après mes recherches, elle fût construite grâce à la cotisation des habitants du hameau. Reste à savoir pourquoi elle est consacrée à Saint-Hubert, saint patron des chasseurs. Une nouvelle énigme à explorer. Et il existait une seconde chapelle, aujourd’hui détruite, et dont l’emplacement reste toujours un mystère.

Et vous trouvez satisfaisante l’attention portée à la protection du patrimoine ?

Les gens aiment le patrimoine, mais pas quand ils sont concernés, en raison des contraintes et des coûts. C’est compréhensible. Le pré-inventaire a permis de découvrir des lieux cachés sur la commune à l’importance historique conséquente. Mais non protégés, tout ceci pourrait disparaître. [Ndlr : Le château de Varey est le seul monument de la commune inscrit]. Toutefois, je ne pense qu’il faille restaurer à tout prix, en pastichant l’histoire. Le patrimoine doit rester vivant et les marques des transformations sur un bâtiment par exemple sont intéressantes.

Rendez-vous vite sur son site : www.jacques-ruty.fr

[Article publié dans LE JOURNAL DU BUGEY n°725 – Edition du 16 au 22 juillet 2015]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s